spot_imgspot_imgspot_img

Le nickel pourrait-il toucher le fond ?

Partager

Depuis le début des échanges, le cuivre affiche une légère hausse mais peine à retrouver le niveau atteint lors des dernières cotations officielles. Le marché des métaux est fortement influencé par les récentes déclarations de la Réserve fédérale (Fed), qui a indiqué que la première baisse des taux d’intérêt ne surviendrait pas avant la fin de l’année. Malgré un regain d’optimisme quant au ralentissement de l’inflation, le dollar demeure solide.

Ce matin, les cours du nickel ont enregistré une légère augmentation de quelques dollars. Cependant, ils semblent se diriger vers une quatrième semaine consécutive de baisse. Les stocks de nickel du London Metal Exchange (LME) ont atteint 86 664 tonnes, un niveau inédit depuis février 2022. Certains analystes estiment que les cours du nickel pourraient être proches d’un seuil plancher.

L’influence de la Fed et du dollar sur les métaux

Les décisions de la Fed et la vigueur du dollar sont des facteurs déterminants sur les marchés des métaux. Les attentes autour des politiques monétaires américaines jouent un rôle crucial dans la valorisation des métaux industriels. Une réduction des taux pourrait stimuler la demande en augmentant la liquidité sur les marchés, tandis qu’un dollar fort rend les métaux plus chers pour les acheteurs étrangers, pesant ainsi sur la demande.

Les stocks de nickel en hausse

Le nickel, souvent appelé « métal du diable », voit ses stocks au LME augmenter de manière significative. Ce stock élevé pourrait indiquer une surproduction ou une demande en berne. Pourtant, certains experts prédisent une stabilisation des prix à court terme, suggérant que le marché pourrait avoir intégré les excès d’offre actuels.

Perspectives à court et moyen terme

Les perspectives pour le nickel demeurent incertaines. D’une part, la robustesse des stocks pourrait continuer à peser sur les prix. D’autre part, la reprise économique mondiale et les investissements dans les infrastructures vertes, qui utilisent intensivement le nickel, pourraient soutenir les cours à moyen terme.

Pour les investisseurs et les acteurs de l’industrie, il est essentiel de surveiller de près les évolutions des politiques monétaires et les fluctuations des stocks de nickel. L’équilibre entre l’offre et la demande, influencé par des facteurs macroéconomiques, déterminera la trajectoire des prix dans les mois à venir.

Par la rédaction de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une