spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneL'inspection générale des finances refuse de valider  un paiement excessif du FPI...

L’inspection générale des finances refuse de valider  un paiement excessif du FPI en faveur de la société SAMCRETE

spot_img

Kinshasa, 23 Octobre 2023 – L’Inspection Générale des Finances (IGF) a émis un communiqué de presse percutant, informant le public de l’absence de validation d’un paiement substantiel du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) d’une valeur de 27 millions de dollars américains en faveur de la Société SAMCRETE. Cette somme aurait été destinée à financer la construction du tronçon de la Route Nationale n° 1, reliant Kananga à Mbuji Mayi.

Les faits révélés par l’IGF indiquent que, dès le mois d’avril 2022, la Société SAMCRETE avait déjà reçu la somme de 27 257 727 dollars américains pour la réalisation de ce projet d’infrastructure majeur.

Cependant, une enquête sur le terrain menée par l’IGF révèle une réalité étonnante. Les travaux réalisés par la Société SAMCRETE n’ont atteint qu’un modeste montant de 3 109 000,30 dollars américains, représentant un taux d’exécution physique déconcertant de seulement 11,41 %.

Le déséquilibre financier est saisissant. La Société SAMCRETE doit désormais justifier l’énorme somme de 24 148 018,70 dollars américains qui demeure inexploitée.

À ce stade, d’après le communiqué de l’IGF, tout paiement additionnel au profit de la Société SAMCRETE est prématuré. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, et l’IGF, dans son rôle de gardien des finances publiques, veille à garantir la prudence et la transparence dans l’utilisation des fonds gouvernementaux.

L’IGF conclut son communiqué en soulignant que la surveillance et la vérification rigoureuses des finances gouvernementales restent une priorité, afin de maintenir l’intégrité et l’efficacité dans la gestion des projets d’infrastructure de grande envergure.

Ces révélations mettent en lumière l’importance cruciale de la supervision des dépenses publiques pour préserver les intérêts du pays et garantir que chaque dollar est investi de manière responsable et productive.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici