spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneMouvements significatifs sur les marchés des matières premières : le cuivre et...

Mouvements significatifs sur les marchés des matières premières : le cuivre et le cacao en vedette

spot_img

Dans une dynamique fluctuante des marchés internationaux, la semaine du 26 février au 2 mars 2024 a été marquée par des ajustements notables dans les prix de plusieurs matières premières clés. Selon les dernières données émanant de la Commission nationale des mercuriales du ministère du Commerce extérieur, le cuivre, pilier de l’exportation de la République démocratique du Congo, a vu son prix au tonnage grimper de 2,41%, s’établissant à 8335,00 dollars américains, contre 8138,65 dollars la semaine précédente.

Cette tendance haussière n’est pas isolée. D’autres métaux, tels que le zinc, l’étain, l’argent et le tantale, ont également connu des augmentations de prix. Le zinc, par exemple, a progressé de 1,04%, se négociant à 2338,05 dollars la tonne. L’étain, quant à lui, a affiché une hausse significative de 3,37%, atteignant 27160,00 dollars la tonne. L’argent et le tantale n’ont pas été en reste, avec des augmentations respectives de 2,74% et 0,36% par gramme.

En revanche, le cobalt et l’or ont subi des corrections à la baisse. Le cobalt a légèrement reculé de 0,31%, se négociant à 27887,00 dollars la tonne, tandis que l’or a vu son prix diminuer de 0,32% par gramme.

Le secteur agricole a également été le théâtre de variations importantes. Le cacao, en particulier, a bénéficié d’une envolée de 8,75% de son prix au kilogramme, s’échangeant désormais à 2,86 USD contre 2,63 USD auparavant. Cette hausse contraste avec les baisses observées pour le café robusta et le café arabica, qui ont enregistré des diminutions de 0,96% et 0,31% par kilogramme, respectivement.

Ces mouvements de prix sur les marchés internationaux reflètent une interaction complexe entre l’offre et la demande, ainsi que les chaînes d’approvisionnement globales. Ils soulignent l’importance cruciale de ces matières premières dans l’économie mondiale et leur impact potentiel sur les stratégies d’exportation des pays producteurs.

La stabilité des prix d’autres produits agricoles et forestiers, tels que le caoutchouc, la papaïne, et divers extraits végétaux, témoigne de la diversité des facteurs influençant les marchés des matières premières. Ces données, essentielles pour les acteurs économiques, offrent des perspectives précieuses sur les tendances futures et les opportunités d’investissement.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici