spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneNicolas Kazadi annonce une refonte du budget 2024 en réponse aux évolutions...

Nicolas Kazadi annonce une refonte du budget 2024 en réponse aux évolutions contextuelles

spot_img

Dans un contexte économique et sécuritaire en constante évolution, le Ministre des Finances de la République Démocratique du Congo, Nicolas Kazadi, a souligné l’impératif d’adapter le cadre budgétaire de 2024 aux réalités présentes. Cette initiative, révélée lors du dernier Conseil des Ministres, vise à aligner les prévisions de dépenses et de recettes du pays sur les dernières dynamiques économiques et sécuritaires.

Selon le compte-rendu officiel, l’élaboration d’un budget rectificatif pour l’année 2024 se présente comme une mesure critique. Ce collectif budgétaire devra intégrer les ajustements nécessaires en termes de dépenses publiques et de stratégies de recouvrement fiscal, en réponse aux fluctuations des paramètres économiques du moment.

Patrick Muyaya, Ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement, a souligné l’importance de cette démarche. Il rappelle que la viabilité du programme économique gouvernemental, soutenu par le mécanisme de la Facilité Élargie de Crédit du Fonds Monétaire International (FMI), repose sur une gestion prudente des finances publiques et sur l’accélération des réformes en cours.

L’attention s’est également portée sur les conclusions de la mission préparatoire du FMI, menée à Kinshasa du 22 au 28 février 2024. Cette mission, dirigée par Calixte Ahokpossi, visait à évaluer les avancées macroéconomiques, l’exécution du budget de 2023, ainsi que les projections pour l’année suivante. Elle a également examiné les engagements du Gouvernement congolais dans le cadre du programme soutenu par la Facilité Élargie de Crédit, à l’approche de sa sixième et dernière revue.

La délégation du FMI a exprimé sa satisfaction quant aux progrès accomplis par le Gouvernement dans le domaine de la gouvernance et la mise en œuvre des réformes. Ces efforts ont permis la validation de cinq des six revues prévues dans le cadre du programme, dont l’échéance est fixée au 30 juin 2024. Le FMI encourage le Gouvernement à poursuivre sur cette voie afin d’assurer une conclusion positive de la dernière revue.

La décision de réviser le budget 2024 reflète la volonté du Gouvernement de la RDC de naviguer avec prudence dans un environnement économique mondial incertain. En tenant compte des recommandations internationales et en ajustant ses politiques fiscales et de dépenses, la RDC cherche à renforcer sa résilience économique et à garantir la poursuite de son développement.

Par l’éditorial

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici