spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la unePêche et élevage en RDC : inauguration réussie de la plateforme avicole...

Pêche et élevage en RDC : inauguration réussie de la plateforme avicole de Kinshasa

spot_img

Mercredi dernier, le ministère de la Pêche et Élevage a orchestré une cérémonie d’inauguration saluant le lancement des opérations de la nouvelle plateforme avicole à Kinshasa, en République démocratique du Congo. La manifestation a réuni diverses autorités, dont M. Justin Kalibu, directeur de cabinet représentant le ministre, et Mme Angèle Samura, ambassadrice du Royaume des Pays-Bas en RDC.

L’initiative de la plateforme avicole a reçu des éloges pour son engagement à regrouper les acteurs du secteur, visant à stimuler la production locale de poulets et à réduire les importations. M. Kalibu a souligné le rôle crucial du ministère dans l’encouragement des acteurs à la production, facilitant ainsi l’adhésion d’autres producteurs à cette vision.

« Nous louons et encourageons cette initiative de la plateforme avicole de Kinshasa, car nous estimons qu’il est important de regrouper les acteurs du secteur pour produire suffisamment de poulets au lieu de continuer à importer, » a déclaré M. Kalibu.

La cérémonie a également été marquée par l’engagement de Mme Samura, représentante du Royaume des Pays-Bas, à soutenir les acteurs du secteur avicole en RDC. Elle a exprimé la fierté de son pays de participer à cette initiative et a souligné l’importance de contribuer à la sécurité alimentaire en RDC grâce à l’expertise néerlandaise.

« Nous sommes très fiers, comme les Pays-Bas, de pouvoir assister à cette initiative très importante, surtout grâce au travail de l’ONG PAK avec l’appui du ministère de la Pêche et élevage. Nous essayons de contribuer à la sécurité alimentaire en RDC, » a déclaré Mme Samura.

Elle a également mentionné la volonté des Pays-Bas d’apporter leur expertise néerlandaise dans le secteur avicole en établissant des contacts avec des entreprises néerlandaises pour collaborer avec les acteurs congolais.

« Notre contribution consiste principalement à apporter l’expertise néerlandaise. Nous avons des contacts avec des entreprises néerlandaises dans ce domaine pour appuyer et collaborer avec les Congolais. Ceci pour s’assurer que nous avons assez d’œufs pour nourrir la population et empêcher l’importation des œufs,«  a ajouté Mme Samura.

Le président du conseil d’administration de l’ONG PAK, Jean Kasay Mingashanga, a saisi l’occasion pour inviter tous les acteurs du secteur, notamment les éleveurs, les producteurs et les chercheurs, à rejoindre cette structure. Il a souligné que l’ONG a pour mission d’organiser l’industrie avicole afin de réduire progressivement les importations et d’approvisionner les consommateurs par la production locale, conforme aux normes établies.

« Les portes sont ouvertes à tous les éleveurs, à tous les acteurs du domaine. Nous invitons tous les intéressés à adhérer et à devenir automatiquement membre pour participer activement à toutes les activités du PAK, » a affirmé M. Kasay.

L’écosystème de la volaille en RDC présente une dynamique offrant des opportunités d’exploitation pour permettre aux PME de créer des richesses, d’assurer la sécurité nutritionnelle en protéines animales et de générer des emplois pour les populations, en particulier les jeunes.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici