spot_imgspot_imgspot_img

RDC : accord de 450 millions de dollars pour accélérer le PDL-145 T avec 180,000 km de routes

Partager

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde et son gouvernement ont conclu un accord majeur d’une valeur de 450 millions de dollars américains avec des partenaires sud-africains, à la suite de leur participation à la 30e édition de Mining Indaba, à Cape Town.

Au cours de cette mission en Afrique du Sud, où il représentait le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Premier Ministre a mis en avant la vision du Chef de l’État concernant le secteur minier. L’objectif était de saisir les opportunités liées au changement climatique et à la transition énergétique, en mettant en avant les potentialités de la République démocratique du Congo (RDC) en tant que fournisseur de minerais stratégiques nécessaires à cette transition.

L’accent a été mis sur la création d’emplois, en particulier pour la jeunesse, notamment celle de l’Est, affectée par les conflits. Le gouvernement a appelé à des investissements responsables, soulignant l’importance de développer des chaînes de valeur ajoutée sur place, particulièrement dans les secteurs des énergies propres et des infrastructures de connectivité.

Jean-Michel Sama Lukonde a souligné les réformes courageuses entreprises par la RDC pour assainir le climat des affaires et se positionner compétitivement à l’échelle mondiale. Il a mentionné les efforts de digitalisation et la lutte contre la corruption, soulignant que ces mesures visent à maximiser les ressources au bénéfice de la population.

La cerise sur le gâteau a été la signature d’un contrat de 450 millions de dollars américains entre la RDC, la banque sud-africaine de développement et l’entreprise Guma Africa Group. Ce partenariat prévoit la construction de 180.000 km de routes sur trois ans, couvrant les 26 provinces et les 145 territoires de la RDC, donnant ainsi un sérieux coup d’accélérateur au Programme de Développement local des 145 territoires (PDL-145 T).

Les fonds alloués serviront à l’acquisition de matériel de construction, à soutenir et à exécuter les programmes de construction, réhabilitation et entretien des routes. Le ministère des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction (ITPR) sera chargé de superviser ces activités.

Ce partenariat stratégique inclut également des initiatives visant à renforcer les capacités de l’Office des Routes et de l’Office des Voiries et Drainages (OVD), ainsi que la formation et le renforcement des compétences de la main-d’œuvre, y compris les opérateurs et les techniciens.

En somme, cette collaboration marque une étape importante pour la RDC, stimulant le développement économique par le biais de projets d’infrastructures essentiels, tout en s’alignant sur la vision du Président Tshisekedi pour un avenir économique durable. C’est un exemple concret de l’impact positif résultant d’une participation stratégique à des événements économiques internationaux tels que Mining Indaba. La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une