spot_imgspot_imgspot_img

RDC : avancées vers la mise en place de la redevance audiovisuelle pour la RTNC

Partager

Les efforts se multiplient pour concrétiser le paiement de la redevance audiovisuelle en faveur de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), une loi votée depuis juin 2011.

Selon le Directeur de cabinet du Ministre de la Communication, Nicolas Lianza, cette dynamique fait suite aux directives du Président Félix Tshisekedi lors de la 135e réunion du Conseil des Ministres.

« Le Président Félix Tshisekedi a exprimé un intérêt particulier pour la redevance de la RTNC. L’objectif est de donner à la chaîne mère une certaine autonomie financière pour son développement et son déploiement sur tout le territoire« , a-t-il déclaré.

Cette réunion a réuni toutes les parties prenantes, dont la Regideso et la SNEL, deux partenaires clés pour la mise en place de cette redevance selon la loi en vigueur.

Le Directeur Général adjoint de la Regideso, l’ingénieur Jean-Bosco Mwaka Indele, s’est dit satisfait des avancées obtenues lors de cette rencontre.

« Nous avons assuré son Excellence que les commissions Regideso-RTNC et Snel-RTNC travaillent déjà à l’application de cette redevance« , a-t-il précisé.

Un dialogue entre les trois parties, les deux entreprises partenaires et le ministère de la Communication et des Médias, avait déjà été entamé, avec la mise en place d’un comité ad hoc pour faciliter les discussions.

Une décision conjointe est attendue dans les prochains jours, avant de passer à l’étape de la sensibilisation pour garantir le prélèvement de cette redevance par la population, a souligné le Directeur de cabinet du Directeur Général de la SNEL, l’ingénieur Likulia.

En attendant, Nicolas Lianza appelle à la patience des bénéficiaires, assurant que « la machine est déjà en marche« .

La redevance de la RTNC, fruit de la Loi n° 11/004 du 25 juin 2011, vise à doter la RTNC des ressources nécessaires à sa modernisation et à l’amélioration de ses services, face à la concurrence liée à la libéralisation du secteur audiovisuel.

Elle est à la charge du propriétaire ou du détenteur d’un appareil récepteur d’émissions audiovisuelles, et peut être payée annuellement ou à terme convenu, selon les modalités fixées par Arrêté des Ministres ayant la Communication et les Médias et les Finances dans leurs attributions.

La sensibilisation de la population et la mise en place d’un système de perception efficace seront essentielles pour assurer le succès de cette mesure et garantir à la RTNC les ressources nécessaires à son fonctionnement optimal.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une