spot_imgspot_imgspot_img

RDC : hausse significative des recettes publiques à 3.169,3 milliards de francs congolais

Partager

Le Trésor public de la République démocratique du Congo a enregistré des recettes de 3.169,3 milliards de francs congolais en mai 2024, selon un communiqué de la Banque centrale du Congo. Ces recettes sont principalement générées par les régies financières, entraînant des excédents budgétaires.

La gestion des finances publiques durant le cinquième mois de 2024 se caractérise par ces excédents, largement attribuables aux recettes fiscales du premier acompte versé en mai, ainsi qu’à l’amélioration des dépenses publiques.

Les recettes des régies financières ont représenté 59,2 % des ressources mensuelles mobilisées, provenant notamment des impôts directs et indirects de la Direction générale des impôts (DGI), des recettes douanières de la Direction générale des douanes et accises (DGDA), et des recettes de la Direction générale des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participation (DGRAD).

Les dépenses de l’État en mai ont totalisé 3.111,2 milliards de CDF, dont 877,1 milliards dédiés à la rémunération des agents et fonctionnaires de l’État.

Sur une base annuelle, les recettes de l’État se sont élevées à 13.506,4 milliards de CDF, tandis que les dépenses se sont chiffrées à 11.667 milliards de CDF.

Le plan de trésorerie prévisionnel pour le mois affiche des recettes de 1.370,9 milliards de CDF et des dépenses de 2.243,9 milliards.

Le Budget annuel de la République démocratique du Congo, adopté au Parlement et publié par le président, s’élève à 40.986 milliards de CDF.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une