spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneRDC : Le trésor public gère 1,040 milliard USD des dépenses provinciales,...

RDC : Le trésor public gère 1,040 milliard USD des dépenses provinciales, avec un taux d’exécution à 52%

spot_img

Le paysage économique de la République Démocratique du Congo (RDC) revêt un intérêt particulier alors que le Trésor public a pris en charge les dépenses des provinces à hauteur de 1,040 milliard de dollars américains à fin septembre 2023. Cette mesure audacieuse s’inscrit dans un contexte de planification budgétaire rigoureuse, mais pas sans quelques nuances notables.

Selon les données émanant de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire, les dépenses associées aux charges transférées aux provinces se chiffrent à 2 601 971 808 520 de CDF, soit l’équivalent de 1 milliard 40 millions USD, en utilisant un taux de conversion de 2500 FC le dollar américain. Ce chiffre significatif est à comparer avec des prévisions budgétaires linéaires culminant à 4 984 166 149 038 de CDF, soit 1 milliard 993 millions USD. Cela équivaut à un taux d’exécution budgétaire de 52%, ce qui révèle une gestion financière prudente, bien que quelques marges de progression subsistent.

L’analyse de ces dépenses nous révèle un découpage minutieux de l’enveloppe totale. L’investissement en transfert aux provinces et les établissements territoriaux décentralisés (ETD) se sont vu attribuer une part substantielle, atteignant 312 636 332 887 de CDF. Les rémunérations, quant à elles, se hissent à 2 041 577 820 335 de CDF, démontrant l’engagement du gouvernement envers ses fonctionnaires et employés publics. Enfin, les transferts aux provinces et les ETD, destinés au fonctionnement, ont totalisé 247 757 655 298 de CDF. Cette ventilation méticuleuse témoigne de la volonté de garantir un équilibre entre l’investissement dans l’avenir et le soutien aux opérations courantes.

Dans le cadre de l’exercice budgétaire 2023, le montant global des dépenses annuelles relatives aux charges transférées aux provinces s’élève à un impressionnant 6 645 554 865 385 de CDF, soit environ 2 milliards 658 millions USD. Cette somme, bien qu’impressionnante, met en lumière l’ampleur des responsabilités financières que le gouvernement doit gérer pour maintenir le cap sur le développement économique et la stabilité.

Cette évolution financière en RDC révèle un équilibre délicat entre la nécessité de garantir des ressources adéquates pour le développement et le maintien des opérations gouvernementales. Alors que le Trésor public assume un fardeau financier significatif, la surveillance et la gestion prudente des dépenses demeurent essentielles pour maintenir la stabilité économique et répondre aux besoins diversifiés des provinces du pays.

Signé par Mitterrand Masamuna, Journaliste économique

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici