spot_imgspot_imgspot_img

Volatilité du cuivre : 0,15 % de hausse à Londres et 2,4 % de baisse hebdomadaire

Partager

Le marché du cuivre semble marquer une pause après une période de volatilité intense. Bien que le cours du cuivre ait montré une légère hausse par rapport aux chiffres officiels de la veille, il n’a que peu évolué depuis l’ouverture des marchés aujourd’hui. Les investisseurs et les négociants cherchent à comprendre si cette tendance haussière, qui a propulsé le prix du métal rouge à un sommet historique en début de semaine, est durable.

À Londres, le cours du cuivre pour livraison à trois mois a enregistré une progression modeste de 0,15 %, atteignant 10.435 $ la tonne. Lundi, sur le London Metal Exchange (LME), le prix du cuivre avait atteint un record historique de 11.104,50 $ la tonne, mais a ensuite reculé de 2,4 % au cours de la semaine. Ce recul devrait se traduire par la plus mauvaise performance hebdomadaire depuis début février.

En Chine, le marché de Shanghai reflète une tendance similaire. Le contrat de cuivre le plus échangé a enregistré une légère augmentation de 0,1 % depuis l’ouverture, atteignant 84.030 yuans (environ 11.597,70 $) la tonne. Malgré cette hausse, le marché chinois reste prudent, anticipant des fluctuations potentielles dans les jours à venir.

Les investisseurs sont préoccupés par plusieurs facteurs macroéconomiques qui pourraient influencer les prix du cuivre. L’incertitude autour des politiques monétaires globales, la fluctuation des devises et les tensions commerciales internationales sont autant de variables à surveiller. De plus, les inquiétudes liées à la demande industrielle, particulièrement dans les secteurs de la construction et de l’électronique, ajoutent une couche de complexité à l’analyse des perspectives futures du cuivre.

« La volatilité récente du marché du cuivre reflète les incertitudes économiques mondiales, » déclare un analyste de SIX Financial Information. « Les investisseurs doivent rester vigilants et se préparer à d’éventuelles fluctuations soudaines. »

Pour les économies en développement, qui dépendent fortement des exportations de matières premières, ces variations de prix peuvent avoir des impacts significatifs sur leurs balances commerciales et leurs réserves de devises. « Le cuivre est un baromètre important pour l’économie mondiale, » explique un économiste de Bloomberg LP. « Sa performance peut influencer une multitude de secteurs industriels et économiques. »

En conclusion, bien que le cuivre ait connu une légère hausse aujourd’hui, le marché reste attentif et prudent. Les acteurs économiques doivent suivre de près les évolutions du marché et adapter leurs stratégies en fonction des tendances observées.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une