spot_imgspot_imgspot_img

XSML Capital séduit avec un premier closing à 98,7 millions de dollars pour son fonds dédié aux PME d’Afrique

Partager

Dans une démonstration impressionnante de confiance et d’engagement envers le dynamisme entrepreneurial de l’Afrique centrale et orientale, XSML Capital vient de franchir une étape majeure. Le lundi 11 mars 2024, la société d’investissement a annoncé avoir bouclé le premier tour de table de son quatrième fonds, African Rivers Fund IV (ARF IV), avec un montant captivant de 98,7 millions de dollars. Ce nouvel élan financier vise à propulser le développement d’une cinquantaine de petites et moyennes entreprises (PME) réparties entre la République démocratique du Congo (RDC), l’Angola, la Zambie et plusieurs pays d’Afrique de l’Est.

Ce nouveau fonds, qui succède à un troisième fonds entièrement capitalisé, s’inscrit dans une dynamique de soutien renforcé aux entreprises déjà présentes dans le portefeuille de XSML, tout en élargissant son horizon d’intervention à de nouveaux marchés, dont la Zambie figure en tête de liste. Avec cette initiative, ARF IV entend injecter des ressources cruciales dans des secteurs variés, promettant ainsi de catalyser une croissance économique soutenue et diversifiée dans la région.

Barthout van Slingelandt, associé chez XSML Capital, a exprimé son optimisme face à cette levée de fonds : « La réussite de ce premier closing, surpassant le volume de notre précédent fonds African Rivers Fund III, reflète la solidité de la confiance que nos investisseurs placent dans notre modèle et notre bilan. Leur enthousiasme renouvelé pour financer des entrepreneurs de talent dans ces économies frontières africaines est une source d’inspiration et un moteur pour notre stratégie d’investissement. »

La levée de fonds a vu la participation de plusieurs investisseurs fidèles aux précédents véhicules de XSML, avec certains augmentant de manière significative leur engagement envers ARF IV. Parmi eux, des institutions de financement du développement de renommée internationale, originaires du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de Suisse, de Suède, de Norvège, ainsi que la Société financière internationale (SFI).

XSML Capital prévoit de poursuivre sa campagne de levée de fonds, dans l’optique d’atteindre un second closing d’ici le second semestre 2024, témoignant ainsi de son ambition soutenue pour accélérer le développement économique à travers le continent africain.

Par L’ÉDITORIAL

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une