spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneAugmentation de 6,2% des impayés de crédit bancaire : analyse approfondie des...

Augmentation de 6,2% des impayés de crédit bancaire : analyse approfondie des données économiques à Août 2023

spot_img

Le monde du crédit bancaire au Maroc continue de refléter sa dynamique complexe, avec des chiffres révélateurs qui ont été dévoilés dans les dernières statistiques monétaires de la Banque Centrale, BAM. À fin juillet 2023, l’encours global du crédit bancaire a légèrement fléchi de 0,2%, atteignant un total de 1.061 milliards de dirhams. Cependant, par rapport à la même période de l’année précédente, le crédit bancaire a enregistré une croissance de 4,6%, offrant un aperçu des tendances économiques.

Durant la période de transition entre juillet et août 2023, le crédit accordé aux entreprises a connu une contraction de 1,3%, se stabilisant à 433,23 milliards de dirhams, tandis que celui alloué aux ménages a légèrement augmenté de 0,2%, pour atteindre un total de 386,85 milliards de dirhams.

Zoomons sur les détails : le crédit immobilier a affiché une légère hausse de 0,1%, s’établissant à 301,8 milliards de dirhams. De même, le crédit à l’équipement a connu une évolution similaire, progressant de 0,1%, avec un montant de 189,5 milliards de dirhams. Par ailleurs, le crédit à la consommation a connu une augmentation plus prononcée de 0,4%, atteignant ainsi les 58,01 milliards de dirhams.

De l’autre côté du spectre, l’encours de crédit octroyé au secteur public a enregistré une augmentation de 1,5% par rapport au mois de juillet précédent, culminant à 87,9 milliards de dirhams. Une tendance qui se traduit par une croissance spectaculaire de 25,4% en comparaison avec l’année précédente.

Cependant, la montée des impayés inquiète : les créances en souffrance ont atteint 94 milliards de dirhams à fin août 2023, soit une augmentation de 0,5% par rapport à juillet 2023, et de 6,2% par rapport à août 2022.

En parallèle, la valeur du cash en circulation au Maroc a atteint 383,19 milliards de dirhams à fin juillet 2023, enregistrant une hausse de 1,1% sur un mois et une croissance impressionnante de 11,2% sur une année.

Cependant, les dépôts à vue auprès des banques ont connu une légère baisse de 0,3% par rapport à juillet 2023, et une diminution significative de 11,6% par rapport à août 2022, se stabilisant à 818,99 milliards de dirhams. Les dépôts à terme ont également subi une contraction de 0,6% sur un mois, et une réduction de 7,8% sur une année, pour se fixer à 117,54 milliards de dirhams.

Ces données économiques montrent un tableau dynamique et en constante évolution du secteur du crédit bancaire au Maroc, soulignant à la fois les opportunités de croissance et les défis potentiels. Les acteurs du marché devront surveiller de près ces tendances pour prendre des décisions informées dans un environnement financier en mutation constante.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici