spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneCession d'actifs au Nigéria : Enko Capital, sous la houlette de Cyrille...

Cession d’actifs au Nigéria : Enko Capital, sous la houlette de Cyrille Nkontchou, vend ses parts dans Imperial Bank

spot_img

Par Mitterrand Mass, Journaliste Économique

La scène financière africaine est témoin d’une nouvelle manœuvre stratégique alors qu’Enko Capital Managers (ECM), un acteur majeur de la gestion de portefeuille en Afrique, annonce la cession de ses parts dans Imperial Homes Mortgage Bank Limited (IHMB), une institution de prêts hypothécaires basée au Nigéria. La transaction intervient dans le cadre du désengagement réussi du fonds Enko Africa Private Equity Fund (EAPEF) de la structure.

Cyrille Nkontchou, associé gérant chez ECM, exprime sa satisfaction quant à la réalisation de cette opération. Il souligne : « Nous sommes ravis d’avoir mené à bien la sortie d’Impérial, qui représente la 4ème sortie du fonds. » Cette décision stratégique s’inscrit dans un contexte plus large, avec la clôture imminente du deuxième fonds d’ECM, l’Enko Africa Private Equity Fund II (EAPF II).

La transaction s’est effectuée au profit d’un consortium d’actionnaires, par le biais d’un accord bilatéral de vente et d’achat. Bien que le communiqué officiel ne divulgue pas les détails financiers de l’opération, l’enthousiasme affiché par Cyrille Nkontchou suggère que la cession pourrait avoir eu lieu à une valeur supérieure à l’acquisition initiale. Ce phénomène, souvent observé dans les cessions réussies, est le fruit de la croissance et de l’amélioration de la rentabilité de l’entreprise au cours de la période d’investissement.

L’implication d’Enko Capital dans le capital de la banque remonte à 2018, avec l’acquisition de 32,7% du capital et la fourniture d’un prêt à Bluestream, la maison mère de IHMB. À l’époque, cet investissement visait à soutenir la stratégie d’expansion de la banque.

Il est intéressant de noter que cette cession marque la deuxième fois en moins de deux ans qu’ECM se départit d’actifs au Nigéria. L’année précédente, la société avait cédé toutes ses participations dans la compagnie d’assurances nigériane, Law Union Rock Insurance, à Verod Capital. Cyrille Nkontchou annonce d’ailleurs les prochaines étapes de la stratégie d’ECM : « Nous prévoyons de réaliser deux autres sorties de portefeuille d’ici décembre.« 

Cette série de mouvements stratégiques souligne l’agilité et la vision d’Enko Capital Managers dans un contexte économique dynamique, mettant en avant la capacité de la société à maximiser la valeur de son portefeuille tout en ajustant sa stratégie d’investissement en fonction des opportunités du marché.

Signé : Mitterrand Mass, Journaliste Économique

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici