spot_imgspot_imgspot_img

Évolution du marché des métaux: l’aluminium grimpe jusqu’à 290 $/t à Rotterdam

Partager

Dans le contexte actuel du marché des métaux, les prix de l’aluminium continuent de connaître une évolution notable, propulsée par des dynamiques complexes d’approvisionnement. À Rotterdam, un observateur avisé peut remarquer que les primes sur l’aluminium ont enregistré une hausse significative, s’établissant désormais entre 275 et 290 dollars par tonne, contre une fourchette précédente de 265 à 275 dollars. Cette augmentation est principalement attribuée à la persistance des tensions sur les disponibilités du métal.

Contrairement à l’aluminium, le marché du nickel semble bénéficier d’un courant favorable, grâce à un afflux notable de liquidités. Cependant, la situation du zinc dépeint un tableau différent, avec des primes qui peinent à décoller en l’absence d’une demande robuste.

Les acteurs du marché scrutent avec une attention particulière les fluctuations des primes sur l’aluminium, y voyant le reflet des défis inhérents à la chaîne d’approvisionnement. La hausse des coûts, notamment ceux liés au remplacement, alimente les conversations et soulève des questions quant à la capacité de l’industrie à naviguer dans ces eaux tumultueuses sans affecter la demande des consommateurs.

L’incertitude quant à la demande demeure une préoccupation centrale. Malgré un soutien apparent lié aux contraintes d’approvisionnement, l’ombre d’une demande faiblissante plane, posant des questions sur la stabilité future des prix de l’aluminium. Les analystes restent partagés, certains anticipant une correction des prix en réponse à une amélioration de la situation d’approvisionnement, tandis que d’autres mettent en garde contre les impacts potentiels d’une demande qui continuerait de fléchir.

Par L’ÉDITORIAL

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une