spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneFluctuation des prix des matières premières : augmentation de 2% au cours...

Fluctuation des prix des matières premières : augmentation de 2% au cours du 3e trimestre 2023

spot_img

Par Mitterrand Masamuna, Journaliste économique

Le 3e trimestre de l’année 2023 a été marqué par une évolution notable des cours mondiaux des matières premières exportées par les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), à savoir le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Tchad, la République centrafricaine et la Guinée équatoriale. Selon l’Indice composite des prix des produits de base (ICPPB) publié par la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), ces cours ont enregistré une hausse de 2% en glissement trimestriel. Cette progression intervient après une légère récession de 2% au cours du deuxième trimestre.

L’analyse des données révèle que cette variation positive est principalement attribuable à la progression des prix sur les marchés du fer, affichant une augmentation de 2,9% par rapport à une baisse de 11,2% au trimestre précédent, et du manganèse, qui a enregistré une croissance de 2,1% après une stagnation au deuxième trimestre de 2023. Cependant, il convient de noter que les cours de l’aluminium ont accusé un recul de 2,5% suite à une baisse de 5,8% au trimestre précédent, tandis que les prix de l’or ont également chuté de 2,5% après une progression de 4,8% au deuxième trimestre.

Il est à noter que les matières premières dont les cours ont connu une régression au cours de la période sous revue sont essentiellement produites par le Cameroun. En ce qui concerne l’or, les sociétés minières opérant dans les régions de l’Est et de l’Adamaoua ont été impactées par cette baisse des cours. Quant à l’aluminium, la Compagnie camerounaise de l’aluminium (Alucam), qui est le seul opérateur de ce type au sein de la CEMAC, a été affectée par la tendance baissière des prix.

Il est important de rappeler que l’ICCPB se base sur les cours de 20 produits de base exportés par les pays de la CEMAC, représentant 90% de la valeur totale de leurs exportations. Ce panier se subdivise en cinq grandes catégories, à savoir les produits énergétiques, les métaux et les minéraux, les produits forestiers, les produits agricoles et les produits de la pêche.

En conclusion, l’évolution des prix des matières premières exportées par les pays de la CEMAC au cours du troisième trimestre 2023 a révélé des tendances contrastées, avec des hausses notables dans le secteur du fer et du manganèse, tout en soulignant les défis rencontrés par le secteur de l’aluminium et de l’or. Cette analyse économique souligne l’importance des fluctuations des cours mondiaux sur les économies de la CEMAC, et la nécessité d’anticiper ces variations pour une gestion prudente des ressources naturelles de la région.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici