spot_imgspot_imgspot_img

La demande chinoise en baisse affecte le marché du cuivre : une chute de 0,2% à 10.400 $/tonne

Partager

La demande chinoise continue de susciter des inquiétudes sur le marché des matières premières. À la mi-journée, le cours du cuivre a reculé de 0,2%, atteignant ainsi 10.400 $/tonne. Cette baisse s’explique principalement par les préoccupations liées aux taux d’intérêt et à la faiblesse de la demande chinoise.

Ole Hansen, responsable de la stratégie des matières premières chez Saxo Bank, a déclaré :

« La hausse des cours du cuivre à long terme est attendue, mais à court terme, le marché renoue avec ses fondamentaux. »

Les investisseurs ont réagi à la morosité des données économiques chinoises, qui ne favorisent pas la demande de matières premières. Cette situation a conduit à une vente massive de cuivre, reflétant les craintes sur la santé économique de la Chine, principal consommateur mondial de ce métal.

Une perspective à long terme optimiste, malgré un marché actuel sous pression

Malgré cette baisse, les experts restent optimistes quant à la perspective à long terme du marché du cuivre. La transition énergétique mondiale et l’urbanisation croissante sont des facteurs qui devraient soutenir la demande de cuivre dans les années à venir. Cependant, à court terme, le marché est confronté à des défis importants, notamment la politique monétaire restrictive et les incertitudes économiques en Chine.

Des fluctuations influencées par les données économiques chinoises

Le marché chinois, deuxième économie mondiale, joue un rôle crucial dans la détermination des prix des matières premières. La faiblesse actuelle de la demande chinoise s’explique par plusieurs facteurs, dont une reprise économique plus lente que prévue et des politiques de contrôle rigoureuses en matière de crédit et d’investissement.

Les investisseurs surveillent de près les indicateurs économiques chinois, car tout signe de ralentissement peut entraîner des fluctuations importantes sur les marchés mondiaux. La récente baisse de 0,2% du cours du cuivre est un exemple clair de cette sensibilité.

Les taux d’intérêt et leur impact sur les matières premières

Les taux d’intérêt élevés ont également un impact significatif sur le marché des matières premières. Les coûts de financement plus élevés peuvent réduire les investissements dans les infrastructures et les projets de développement, diminuant ainsi la demande de cuivre et d’autres métaux industriels.

En somme, bien que le marché du cuivre soit actuellement sous pression en raison des inquiétudes liées à la demande chinoise et aux taux d’intérêt, les perspectives à long terme restent favorables. Les investisseurs et les analystes devront naviguer entre les données économiques à court terme et les tendances macroéconomiques à long terme pour prendre des décisions éclairées.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une