spot_imgspot_imgspot_img

La RDC renforce son engagement pour des chaînes d’approvisionnement en minerais plus éthiques à toronto

Partager

Dans le cadre de son engagement continu envers la transparence et l’éthique dans le secteur minier, la République démocratique du Congo (RDC) a récemment marqué sa présence lors de la réunion du Conseil d’administration de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), tenue à Toronto. Cette initiative souligne l’importance croissante de pratiques durables et inclusives dans l’approvisionnement en minerais, un secteur clé pour l’économie congolaise.

Selon les informations recueillies par Lepoint.cd, M. Jean Jacques Kayembe, coordonnateur national de l’ITIE-RDC, accompagné de Mme Marylou Djuma, experte en communication, RP & Event, a exprimé son soutien pour l’amélioration des chaînes d’approvisionnement en minerais. Cette déclaration a été faite dans le contexte d’une discussion sur « Divulgations sur l’exploitation minière artisanale et à petite échelle dans un monde informel », thème central de cette réunion.

Un rapport financé par la Belgique a été présenté, offrant une vue d’ensemble détaillée de l’exploitation minière artisanale et à petite échelle (ASM) dans le pays. Ce document fournit une analyse exhaustive des acteurs impliqués, des flux financiers, ainsi que des données précises sur la production, les exportations et l’emploi dans ce secteur. Cette initiative vise à mettre en lumière la contribution significative de l’ASM à l’économie nationale, tout en soulignant les défis liés à la transparence et à la gouvernance.

La participation active de la RDC à cet événement international reflète son ambition de partager ses expériences et d’apprendre des meilleures pratiques globales pour améliorer la gouvernance dans le secteur minier. L’admission de la RDC au Conseil d’administration de l’ITIE, lors de la Conférence mondiale tenue à Dakar en juin 2023, témoigne de son engagement envers les principes de transparence et de redevabilité préconisés par l’ITIE, une norme mondiale à laquelle le pays adhère depuis 2007.

L’ITIE joue un rôle crucial dans la promotion d’un secteur minier plus transparent, durable et inclusif, en alignant les pratiques d’exploitation sur les attentes éthiques et environnementales contemporaines. La RDC, membre de l’ITIE depuis 2007 et déclarée conforme à la Norme ITIE en 2014, continue de renforcer sa position en tant que leader dans la mise en œuvre de pratiques minières responsables.

La réunion de Toronto, qui s’est déroulée du 29 février au 1er mars 2024, marque une étape importante dans les efforts de la RDC pour contribuer à un secteur ASM plus transparent et équitable, soulignant l’importance de la collaboration internationale dans la réalisation de ces objectifs.

Par La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une