spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneLe secteur minier de la RDC progresse avec une production de Cuivre...

Le secteur minier de la RDC progresse avec une production de Cuivre à 2,84 millions de tonnes

spot_img

La République Démocratique du Congo (RDC) a enregistré une production record de 2.842.022 tonnes de cuivre pour l’année 2023, d’après les données récentes publiées par la Banque Centrale du Congo (BCC). Cette performance met en évidence la dynamique ascendante du secteur minier dans le pays, considéré comme un pilier central de l’économie nationale.

Au cœur de cette croissance, la Gécamines, fleuron de l’industrie minière congolaise, a vu sa production individuelle s’élever à 6.210 tonnes de cuivre sur la même période, marquant une nette amélioration par rapport aux 4.674 tonnes produites en 2022. Cette progression témoigne de l’efficacité des stratégies mises en place par l’entreprise pour augmenter sa capacité de production.

En parallèle, les entreprises partenaires de la Gécamines et autres acteurs du secteur ont conjointement contribué à hauteur de 2.835.812 tonnes à la production totale de cuivre en 2023, signifiant une augmentation notable par rapport aux 2.389.956 tonnes enregistrées l’année précédente. Ces chiffres reflètent non seulement la vitalité du secteur minier en RDC mais aussi la confiance renouvelée des investisseurs dans le potentiel minier du pays.

Une analyse sur les cinq dernières années révèle une tendance à la hausse constante de la production de cuivre, avec un bond significatif de 1.620.374 tonnes depuis 2018. Cette évolution positive souligne l’importance stratégique du cuivre pour l’économie congolaise et sa position dominante sur le marché mondial des minéraux.

Côté prix, le marché international du cuivre a affiché une relative stabilité en 2023 avec une tonne se négociant aux alentours de 8.000 USD en décembre. Le début de l’année 2024 a cependant vu une légère augmentation des cours, avec le cuivre pour livraison à trois mois se dépréciant de 0,5 % à 8.529 USD/tonne à la bourse de Londres, et le contrat le plus échangé sur le Shanghai Futures Exchange (ShFE) reculant de 0,4 % à 68.990 yuan (soit environ 9.585,27 USD) la tonne.

Cette fluctuation des prix sur les marchés internationaux, bien que modeste, indique une dynamique de marché qui pourrait influencer les stratégies futures des producteurs et des investisseurs dans le secteur minier de la RDC.

LA RÉDACTION

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici