spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneRDC : baisse mensuelle de 1,9 % des dépôts dans le secteur...

RDC : baisse mensuelle de 1,9 % des dépôts dans le secteur bancaire à fin octobre 2023

spot_img

Le secteur bancaire de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment enregistré une légère contraction mensuelle, affichant une baisse de 1,9 % des dépôts de la clientèle à la fin du mois d’octobre 2023, selon la note hebdomadaire de la conjoncture économique de la Banque centrale du Congo (BCC) datée du 8 décembre 2023.

À la clôture d’octobre 2023, le bilan consolidé du secteur bancaire s’est établi à 11 412,9 millions de USD, marquant ainsi une diminution notable. Les services de la BCC soulignent que cette baisse mensuelle des dépôts est à mettre en perspective, notamment avec la domination des dépôts provenant des ménages et des petites et moyennes entreprises (PME), représentant respectivement 33,1 % et 31,9 % du total. Les dépôts des entreprises privées, des ISBLM et de l’Administration publique ont également contribué à cette structure.

En parallèle, les crédits bruts ont connu une progression mensuelle de 2,52 %, atteignant 7 313,8 millions de USD à la fin d’octobre 2023, comparativement aux 7 127,7 millions enregistrés à fin septembre 2023. Cette dynamique est principalement attribuée aux crédits octroyés aux entreprises privées, aux ménages et aux PME.

Concernant la ventilation par monnaie, les crédits en devises demeurent prédominants dans cette configuration.

Bien que les raisons de cette fluctuation ne soient pas explicitement divulguées par les experts de la BCC, le contexte politique en République démocratique du Congo, marqué notamment par la tenue des élections du 20 décembre 2023, semble émerger comme l’un des principaux facteurs contribuant à cette légère baisse.

Mitterrand MASAMUNA

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici