spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneCroissance économique à 5,2 % : La RDC impressionne au cœur des...

Croissance économique à 5,2 % : La RDC impressionne au cœur des assemblées du FMI

spot_img

Par Mitterand Msamuna, Journaliste Économique

Date: 19 septembre 2023

Lors des prestigieuses Assemblées Annuelles du Fonds Monétaire International (FMI) et du Groupe de la Banque Mondiale, qui se sont tenues le jeudi 12 octobre 2023 à Marrakech, au Maroc, un événement d’une portée économique considérable a eu lieu. Le Ministre des Finances de la République Démocratique du Congo (RDC), monsieur Nicolas KAZADI, a tenu une réunion de haute importance avec le Directeur Général Adjoint du FMI. Cette rencontre a été axée sur l’examen du Programme Economique soutenu par la Facilité Elargie de Crédit (FEC), un engagement majeur pour la RDC.

L’un des points centraux de cette réunion était la cinquième revue du programme, dont l’approbation par le Conseil d’Administration du FMI est prévue pour le mois de novembre de cette année. Le Directeur Général Adjoint a salué les progrès encourageants réalisés par le gouvernement congolais, malgré les défis considérables posés par des circonstances complexes, notamment la persistance du conflit dans l’est de la République Démocratique du Congo.

Pour le Ministre des Finances, l’atteinte des objectifs du programme représente une étape cruciale dans le développement économique de la RDC. Il est essentiel de noter que ce programme revêt un caractère exceptionnel puisqu’il s’agit d’une première pour ce pays d’Afrique centrale. La réussite de cette étape ouvrirait la voie à des négociations futures, permettant à la RDC d’explorer de nouvelles opportunités économiques.

Monsieur KAZADI a également exprimé sa profonde appréciation pour la qualité du travail effectué et du dialogue constructif entre les équipes du FMI et les représentants de la République Démocratique du Congo. Cette relation de travail solide est un atout essentiel dans la réalisation des objectifs économiques du pays.

Des chiffres encourageants :

Les avancées économiques de la RDC sont indéniables. Au cours de cette réunion, il a été révélé que le Programme Economique soutenu par la FEC a permis au pays de réaliser un taux de croissance économique de 5,2 % pour l’année en cours. Ces chiffres sont particulièrement encourageants compte tenu du contexte mondial marqué par des incertitudes économiques.

En ce qui concerne les réserves de change, la RDC a réussi à les maintenir à un niveau satisfaisant, soit 3,8 milliards de dollars, ce qui garantit une certaine stabilité économique.

La maîtrise de l’inflation a également été un succès pour le gouvernement congolais, avec un taux contenu à 6,1 %, démontrant ainsi la gestion prudente des politiques monétaires.

Il convient de noter que ces résultats positifs sont le fruit d’un engagement continu en faveur de la réforme économique et du renforcement de la gouvernance. Le dialogue constructif entre les parties prenantes est également un facteur clé de cette réussite.

Perspectives d’avenir :

L’issue favorable de la cinquième revue du programme FEC représente une opportunité significative pour la RDC. En cas de succès, la République Démocratique du Congo pourra envisager de nouvelles négociations avec le FMI, ouvrant ainsi la voie à des projets de développement ambitieux.

En conclusion, la réunion entre le Ministre des Finances de la RDC, monsieur Nicolas KAZADI, et le Directeur Général Adjoint du FMI a mis en lumière les avancées significatives du pays dans le cadre du Programme Economique soutenu par la FEC. Les chiffres impressionnants témoignent des efforts soutenus pour atteindre la stabilité économique et la croissance. Cette rencontre de haut niveau offre des perspectives prometteuses pour l’avenir économique de la République Démocratique du Congo.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici