spot_imgspot_imgspot_img

Julien Paluku participe à la réunion de la ZLECAF pour renforcer le commerce intra-africain

Partager

Les représentants des pays membres de la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAF) se sont réunis lundi à Zanzibar, en Tanzanie, pour la 3ème retraite ministérielle du conseil. Le ministre du Commerce Extérieur de la République Démocratique du Congo, Julien Paluku, a pris part à cet événement clé, selon une source officielle de l’ACP.

« Je représente la République démocratique du Congo à la 3e retraite ministérielle du Conseil des ministres de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine-ZLECAF qui s’est ouverte à Zanzibar en République Unie de Tanzanie », a déclaré Julien Paluku Kahongya. La réunion a mis en avant la promotion du commerce intra-africain, le renforcement de l’intégration continentale, l’amélioration de la compétitivité des produits africains sur les marchés mondiaux, ainsi que le développement des chaînes de valeur pour l’industrialisation des pays africains.

Les ministres se sont focalisés sur l’élaboration de stratégies concrètes pour augmenter les échanges intra-africains, actuellement évalués à seulement 6%. Parmi les objectifs figurent la création d’un marché unique des biens et services et la mise en place d’une union douanière africaine au cours des dix prochaines années.

Elaboration des stratégies pour renforcer le commerce intra-africain

Les discussions ont porté sur des mesures spécifiques pour harmoniser les règles d’origine des produits et promouvoir le développement des chaînes de valeur et des Zones Économiques Spéciales au sein de la ZLECAF. Les ministres ont examiné différentes résolutions qui formeront le plan stratégique de la ZLECAF pour la prochaine décennie. Ces résolutions seront soumises à l’approbation des chefs d’État africains lors d’un sommet à venir.

Julien Paluku, en tant que rapporteur de cette 14ème réunion des ministres du Commerce Extérieur, a joué un rôle crucial dans les discussions et la formulation des résolutions. La retraite ministérielle, qui s’est conclue mardi dans l’archipel tanzanien, a permis de poser les bases d’un renforcement significatif du commerce intra-africain.

Le potentiel de la ZLECAF pour transformer le commerce africain est immense. Avec une mise en œuvre efficace des stratégies discutées, le continent pourrait voir une augmentation substantielle de son commerce intérieur, stimulant ainsi la croissance économique et l’industrialisation.

M. KOSI

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une