spot_imgspot_imgspot_img

Sommet Africain des Mines : La RDC expose ses réformes et projets miniers

Partager

Le ministre des Mines Kizito Pakabomba prend part depuis ce mercredi 3 juillet 2024 au 7ème Sommet Annuel Africain des Mines à Paris. Lors de cet événement de grande envergure, il a exposé les ambitions de la RDC pour une production minière durable et résiliente face aux changements climatiques.

Durant un panel de haut niveau, le ministre a détaillé les réformes en cours et les projets à venir pour dynamiser le secteur minier en RDC. Il a notamment souligné l’importance des investissements étrangers pour soutenir ces initiatives. Les échanges ont également abordé les défis que doivent relever les dirigeants miniers africains, notamment en ce qui concerne la transition énergétique, la transformation numérique et la souveraineté industrielle.

KIZITO PAKABOMBA

Le ministre Pakabomba a mis en avant la nécessité de développer des partenariats équilibrés entre l’Afrique et l’Europe, visant à maximiser les bénéfices économiques tout en réduisant les impacts environnementaux et sociaux des activités minières. Il était accompagné de Freddy Muamba, Directeur Général du Centre d’Expertise d’Évaluation et de Certification des Substances Minérales en RDC, soulignant ainsi l’engagement du pays en matière de transparence et de certification des ressources.

En s’engageant sur la voie d’une production minière plus verte et plus équitable, la RDC espère attirer des investisseurs prêts à soutenir un développement durable et à long terme, aligné avec les objectifs climatiques mondiaux. Cette participation au sommet de Paris marque une étape importante dans la stratégie minière du pays, visant à renforcer son rôle sur la scène internationale.

Par la rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une