spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneRebond des semi-conducteurs européens : Nordic Semiconductor en tête avec +31%

Rebond des semi-conducteurs européens : Nordic Semiconductor en tête avec +31%

spot_img

Cette semaine a été marquée par un vif rebond des valeurs européennes des semi-conducteurs, telles que Nordic Semiconductor, qui a enregistré une augmentation de 31%, ASM International avec une hausse de 19%, Infineon Technologies à +9% et STMicroelectronics à +7%. Ces gains ont été principalement stimulés par les performances robustes de Texas Instruments et d’ASM International, qui ont tous deux surpassé les attentes du marché. Cette montée intervient après une période difficile, induite par les résultats moins favorables du géant taïwanais TSMC.

Du côté des ressources énergétiques, la société portugaise Galp Energia a vu ses actions grimper de 28% suite à la découverte d’un gisement offshore en Namibie, potentiellement riche de 10 milliards de barils de pétrole. Ce développement pourrait significativement augmenter les revenus de l’entreprise, qui a déjà enregistré un bénéfice record en 2023, en hausse de 14%.

En matière de cybersécurité, Darktrace, basée au Royaume-Uni, a vu son action bondir de 28% après avoir accepté une offre d’achat de 5,32 milliards de dollars de Thoma Bravo, une société américaine de capital-investissement. Cette offre représente une prime de 44% par rapport au prix moyen de l’action sur les trois derniers mois.

Vertiv, le fournisseur américain d’équipements pour centres de données, a également témoigné d’une augmentation impressionnante de 25% de son cours boursier. L’entreprise a bénéficié de l’engouement pour l’intelligence artificielle, avec des ventes en hausse de 8% et des commandes en croissance de 60% grâce à une demande accrue à l’échelle mondiale.

Parmi les sociétés minières, Anglo American a refusé une offre d’achat de 38,8 milliards de dollars de BHP, jugée sous-évaluée par rapport à la valeur de l’entreprise. La société a vu ses actions monter de 22%.

Du côté des sciences de la vie, BeiGene a été boostée par l’approbation par la Commission européenne de son médicament tislelizumab pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules. L’action de la biotech chinoise a augmenté de 19%.

Hasbro, malgré une baisse de 24% de ses ventes trimestrielles, a dépassé les attentes du marché et a vu son cours de bourse augmenter de 16% grâce à une meilleure rentabilité et la confirmation de ses prévisions annuelles.

En revanche, Tesla a connu des difficultés, avec un recul de 9% de son chiffre d’affaires au premier trimestre, mais a surpris positivement le marché en annonçant des plans pour des véhicules à bas prix en 2025, ce qui a aidé l’action à progresser de 15%.

First Citizens Bancshares a bénéficié de son absorption du Silicon Valley Bank, avec un bénéfice trimestriel qui a surpassé les attentes et une augmentation significative de ses revenus d’intérêts, faisant grimper son action de 12%.

Carrier Global Corporation a également enregistré une hausse de 12% de son action, après avoir rapporté des augmentations de 17% de son chiffre d’affaires et de 44% de son bénéfice d’exploitation ajusté.

Parmi les moins performants, Evotec, OVH Cloud, Hertz, JetBlue, Volvo Car, Adyen, Meta, et Bristol-Myers Squibb ont tous rapporté des résultats trimestriels décevants ou revu à la baisse leurs perspectives, ce qui a conduit à des baisses marquées de leurs cours boursiers.

Équipe éditoriale, Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici