spot_imgspot_imgspot_img

Les régies financières de la RDC ont généré 815 milliards de CDF au 16 février 2024

Partager

Selon une note d’information récente de la Banque Centrale du Congo (BCC) datée du 20 février 2024, les régies financières du pays ont mobilisé un total de 815 milliards de francs congolais (CDF) jusqu’au 16 février 2024.

La BCC a mis en lumière le dynamisme des recettes publiques, principalement alimentées par les performances remarquables de la Direction Générale des Impôts (DGI), qui a contribué pour 439,7 milliards de CDF. La Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) ainsi que la Direction Générale des Recettes Administratives et Domaniales (DGRAD) ont respectivement versé 272,5 milliards de CDF et 102,8 milliards de CDF.

Cependant, ces recettes ne suffisent pas à couvrir l’intégralité des dépenses publiques, qui se sont élevées à 940,9 milliards de CDF sur la période examinée. Ces dépenses englobent principalement les dépenses courantes telles que les frais de fonctionnement et les frais financiers, ainsi que le remboursement des Bons et Obligations du Trésor.

Sur une base annuelle, les recettes de l’État ont totalisé 2 383,4 milliards de CDF jusqu’au 16 février 2024, tandis que les dépenses ont atteint 3 019,3 milliards de CDF. Ces chiffres révèlent un écart substantiel entre les revenus et les dépenses, soulignant les défis persistants en matière de gestion budgétaire.

Il convient de noter que les projections de trésorerie pour le mois de février prévoient des recettes publiques de 1 300,9 milliards de CDF, soit l’équivalent de 481,5 millions USD, et des dépenses estimées à 1 301,8 milliards de CDF. Cette analyse souligne la nécessité de rechercher des solutions innovantes pour équilibrer les finances publiques et garantir une gestion financière stable et durable.

Par la Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une