spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneGaza : projection économique alarmante - pauvreté en hausse et PIB en...

Gaza : projection économique alarmante – pauvreté en hausse et PIB en chute libre

spot_img

La prolongation du conflit armé à Gaza risque d’aggraver de manière significative la situation économique en Palestine, avec des projections indiquant une augmentation de la pauvreté et une contraction sévère du produit intérieur brut (PIB).

Selon une analyse approfondie menée par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO), une guerre persistante pendant un deuxième mois entraînerait une augmentation de 34 % du taux de pauvreté en Palestine. Cela signifierait que près d’un demi-million de personnes supplémentaires seraient plongées dans la pauvreté, tandis que le PIB chuterait de 8,4 %, représentant une perte économique estimée à 1,7 milliard de dollars américains.

Au bout d’un mois de conflit, les premières données indiquent déjà une hausse de la pauvreté de 20 % et une diminution du PIB de 4,2 %. L’Organisation internationale du travail estime que 390 000 emplois ont déjà été perdus, mettant en lumière les conséquences économiques immédiates de cette situation.

Achim Steiner, représentant du PNUD, souligne : « Les pertes en vies humaines, les souffrances et les destructions à Gaza sont inacceptables. Cette guerre entraîne non seulement une catastrophe humanitaire immédiate mais également une crise de développement à long terme. La pauvreté s’accélère rapidement au sein d’une population déjà vulnérable. »

Les projections pour un troisième mois de guerre sont encore plus sombres, avec une augmentation anticipée de la pauvreté atteignant près de 45 % et le nombre de personnes plongées dans la pauvreté dépassant 660 000. Le PIB connaîtrait une diminution de 12,2 %, équivalant à des pertes totales de 2,5 milliards de dollars. Ces chiffres suggèrent une détérioration rapide de l’indice de développement humain, reculant le développement de la Palestine de 11 à 16 ans et de 16 à 19 ans à Gaza, en fonction de l’intensité du conflit.

Rola Dashti de la CESAO insiste sur la nécessité d’un cessez-le-feu et d’une aide humanitaire continue : « Une reprise économique à Gaza ne sera pas immédiate en raison du déplacement massif de la population et des niveaux élevés de destruction. La situation humanitaire catastrophique rendra les perspectives de relèvement difficiles et lentes. »

Avec près de 1,5 million de personnes déplacées à l’intérieur de Gaza et des destructions massives de logements, l’évaluation souligne que le ralentissement économique exacerbera la crise humanitaire déjà préoccupante, compliquant davantage les efforts de reconstruction.

Cette analyse, basée sur des données compilées et divers outils analytiques, souligne l’urgence d’une action humanitaire immédiate et met en lumière les conséquences économiques dévastatrices de la prolongation du conflit en Palestine.

La rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici