spot_imgspot_imgspot_img

Infrastructures portuaires : Matadi domine avec 40% du marché maritime en RDC

Partager

Le port de Matadi joue un rôle central dans l’économie de la République Démocratique du Congo. En 2023, ce port a généré des revenus estimés à environ 60 millions de dollars, avec un chiffre d’affaires atteignant 95 millions de dollars, grâce à l’augmentation significative du trafic de conteneurs. Le terminal Matadi Gateway a notamment atteint un million d’EVP (équivalent vingt pieds) cette année.

Située dans la province du Kongo Central, la ville de Matadi contribue à hauteur de 3 % au budget national de la RDC, principalement via ses activités portuaires et un secteur privé dynamique. Les petites et moyennes entreprises (PME) locales enregistrent un chiffre d’affaires annuel moyen de 12,5 millions de francs congolais.

L’augmentation du chiffre d’affaires du port de Matadi, qui est passé de 60 à 95 millions de dollars en 2023, est attribuée à une amélioration significative des infrastructures et à une gestion optimisée sous la direction de Martin Lukusa. Le terminal Matadi Gateway a également doublé sa capacité de manutention, passant de 400 000 à 800 000 tonnes métriques par an.

Matadi domine le secteur maritime en RDC, capturant environ 40 % du marché. Comparativement aux ports de Boma, Banana et Muanda, Matadi se distingue par sa capacité de manutention de 2 500 000 tonnes par an et une capacité de stockage de 3 500 conteneurs de 20 pieds.

Le Kongo Central bénéficie aussi de la Route Nationale 1 (RN1), une voie stratégique de 500 km qui facilite le transport des marchandises importées vers Kinshasa. Le secteur privé y contribue de manière significative par le biais des taxes, impôts et initiatives sociales.

En 2018, le budget provincial du Kongo Central était d’environ 180 millions de dollars américains, faisant de cette province la troisième plus grande contributrice au budget national.

Le port de Matadi et la province du Kongo Central restent des acteurs incontournables de l’économie congolaise. Avec des infrastructures portuaires robustes, une croissance soutenue de son chiffre d’affaires et une contribution substantielle au budget national, le Kongo Central se positionne comme une région clé pour le développement économique du pays.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une