spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneLa RDCongo s'engage dans la transformation locale du diamant avec l'arrivée d'adex

La RDCongo s’engage dans la transformation locale du diamant avec l’arrivée d’adex

spot_img

Le Vice-ministre congolais des Mines, Godard Motemona, a accueilli cette semaine une délégation de la société suisse ADEX Platform AG et du Centre d’expertise, d’évaluation et de certification des substances minérales précieuses et semi-précieuses (CEEC). L’objet des discussions était l’accord conclu en novembre 2023 entre ADEX et le CEEC, visant à établir une unité de taille de diamants en République démocratique du Congo (RDC) avant leur exportation.

Selon les détails divulgués le 10 janvier par le ministère, les autorités locales joueront un rôle clé dans la mise en œuvre de cet accord, incluant la création d’une société mixte entre ADEX et le CEEC. Pour mener à bien ce projet, inscrit dans la stratégie gouvernementale de transformation locale de la production minière, une feuille de route sera élaborée avec les cadres du ministère. La réussite de cette initiative marquerait une première dans le secteur congolais des diamants, souligne Freddy Mwamba, DG du CEEC.

La délégation comprenait également Teit Ritzau, fondateur et DG d’ADEX, Chasper Sarott, Ambassadeur de Suisse en RDC, et Kalemba Kashama Dav, président du Conseil d’Administration du CEEC.

La RDC, en tant que quatrième producteur mondial de diamants en volume, se positionne dans cette collaboration. Alors que la majorité de la production est constituée de diamants industriels, le potentiel de valorisation des pierres précieuses de qualité gemme à travers des ateliers de taille et de polissage est indéniable.

En chiffres, la RDC s’affirme comme une puissance diamantaire, offrant un terrain propice à la mise en valeur de gemmes de qualité. Une première dans le secteur local, cette collaboration entre ADEX et le CEEC pourrait révolutionner le paysage économique congolais.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici