spot_imgspot_imgspot_img

Les commerçants de l’uvira dénoncent les pratiques fiscales de la DGI

Partager

Les commerçants et opérateurs économiques de l’Uvira, membres de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), ont exprimé leur mécontentement lundi 3 juin en organisant un sit-in devant les centres d’impôts synthétiques Uvira 1 et 2. Cette manifestation vise à dénoncer les pratiques jugées abusives de la Direction générale des impôts (DGI).

Les activités économiques, y compris les commerces, boutiques et dépôts, ont été paralysées dans la cité du Sud-Kivu. Les manifestants reprochent à la DGI d’avoir gelé les comptes bancaires de plusieurs membres de la FEC/Uvira à la Trust Merchant Bank (TMB) pour non-paiement de la TVA, a précisé Jean-Pierre Zembezembe, porte-parole des manifestants.

Parmi les victimes de cette mesure se trouve le président de la FEC – Uvira, qui a saisi la justice pour dénoncer un vice de procédure concernant le gel de ses comptes à Uvira et Bukavu. Selon le secrétaire exécutif de la FEC, cette décision de gel des comptes est perçue comme une tentative de fragilisation du climat des affaires à Uvira. Il craint que cette mesure n’entraîne une augmentation des prix de certaines denrées et une diminution des ventes chez les opérateurs soumis à la TVA.

De son côté, Jean-Marie Vianney Kalingi, chef du centre d’impôts synthétique Uvira 2, rejette ces accusations. Il affirme que, parmi les trois cents opérateurs économiques identifiés dans son secteur, seuls vingt-trois sont assujettis au paiement de la TVA, et dix-sept d’entre eux se sont conformés aux obligations fiscales après sensibilisation. Les récalcitrants incluent le président de la FEC/Uvira et ses adjoints, ajoute-t-il.

La direction provinciale de la DGI/Sud-Kivu a envoyé une délégation pour dialoguer avec les manifestants. Ces derniers, comprenant des membres de l’association « Alpha Business », de la FEC et de la société civile, ont promis de poursuivre leur mouvement mardi devant les centres d’impôts synthétiques de Kavimvira et Kimanga.

L’ÉDITORIAL

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une