spot_imgspot_imgspot_img

Relance de la société Sakima : Évaluation des Priorités à Kinshasa

Partager

Une réunion stratégique s’est déroulée à Kinshasa du 5 au 9 février, réunissant des représentants de la Société aurifère du Kivu et du Maniema (SAKIMA SA) en provenance du Nord-Kivu, Sud-Kivu et du Maniema. L’objectif de cette commission était d’identifier les actions prioritaires cruciales pour la relance et la stabilité de la société, selon un communiqué publié ce samedi.

Fidèle Babala Wandu, le directeur général de la SAKIMA SA, a souligné que cette rencontre a été l’occasion de fixer des priorités essentielles en vue de relancer et stabiliser l’entreprise. Ces priorités résultent d’un diagnostic approfondi de la situation actuelle de la société, mettant en lumière ses potentiels inexploités.

D’un point de vue technique, l’accent a été mis sur la gestion de la production artisanale, avec le développement des petites mines propres à la Sakima en amont de l’exploitation des grandes mines, qui nécessiteraient un investissement plus conséquent en temps.

Sur le plan social, une initiative a été lancée pour élaborer un plan de retraite visant à renouveler une partie du personnel vieillissant, garantissant ainsi une main-d’œuvre plus jeune et dynamique.

Au niveau financier, une étape cruciale consiste à établir un plan de relance chiffré, servant de référence pour toutes les actions, de la recherche de financements à la gestion des dépenses.

Fidèle Babala Wandu a exprimé sa confiance quant à la capacité de l’entreprise à relever ces défis, soulignant le soutien du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans l’initiation d’un projet structurant avec PRIMERA. Il a également évoqué l’ambition de restaurer les infrastructures routières et hydroélectriques dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et du Maniema.

Les participants ont salué l’initiative du directeur général, les associant activement aux commissions d’identification des actions prioritaires. Ils ont exprimé leur engagement à mettre en œuvre leur expertise pour contribuer à la relance et à la stabilité de la Sakima.

Les sous-commissions technique et exploitation, administrative et juridique, ainsi que financière et commerciale ont toutes été mobilisées pour cette démarche essentielle.

Par La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une